Chute de météorites à Gand le 13 décembre ?

Appel à témoins



Des caméras de surveillance du ciel dédiées à la détection des étoiles filantes ont enregistré ce mardi 13 décembre en début de soirée, à 17h37 exactement, le passage d'un bolide très brillant au-dessus de la Belgique.

Il a été observé visuellement par de nombreux témoins malgré l’importante couverture nuageuse et a surtout été enregistré par les caméras du réseau FRIPON/Vigie-Ciel installées à Bruxelles (à l’Institut d'Aéronomie à Uccle), d’Oostkapelle et Tilburg en Hollande.

D'après les derniers calculs, basés sur les trois trajectoires, il est possible qu'une chute de météorites d'un poids maximum d’environs 500 g se soit produite dans une zone de plusieurs kilomètres autour de Gand (voir carte ci-dessous) !

Ce caillou « extraterrestre » a une origine dans la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. Les caméras ont suivi sa trajectoire de 65 km d’altitude avec une vitesse proche de 14 km/s (environ 50.000 km/h), jusque 25 km d’altitude avec une vitesse proche de 5 km/s.

mceclip0 - 2022-12-15 20h37m46s

Image du météore enregistrée par la caméra FRIPON d’Uccle à 17h37 heure locale sous un ciel très nuageux.

mceclip1 - 2022-12-15 20h38m07s

Zone de chute probable aux alentours de Gand avec les masses calculés. Les plus gros fragments sont en direction de Bruges.

Nous lançons un appel à témoins au cas où des personnes habitant ou passant dans cette zone auraient vu ou entendu quelque chose d'inhabituel mardi soir ou remarqué depuis lors une ou plusieurs pierres très sombres de quelques centimètres jusqu’à la taille d'un poing dans un endroit inhabituel, un toit, un trottoir, sur la rue, dans leur jardin... sur les images d’une caméra extérieure de votre maison etc.

On reconnait les météorites à leur croute de fusion de quelques millimètres d'épaisseur (elles chauffent très fort et fondent en surface en traversant l'atmosphère), à la présence de surfaces lisses et angles émoussés, et au fait qu'elles paraissent lourdes pour leur taille (densité élevée). La collecte des météorites doit se faire très rapidement pour ne pas être détériorées ou se perdre. C’est un des objectifs de l’expérience FRIPON qui compte plus d’une centaine de caméra en Europe et dont fait partie l’Université de Liège (ULiège) et l’Institut d’Aéronomie Spatiale de Uccle (IASB).

mceclip2 - 2022-12-15 20h38m57s

Exemple de météorite typique fraîchement tombée avec croûte de fusion.
L’intérieur est souvent grisâtre avec de petites particules métalliques. Photo : passionmeteorites.e.com

Il n'y a eu que 6 chutes de météorites répertoriées en Belgique depuis 1830, et parmi celles-ci une météorite a été déjà été récupérée dans la même zone à Sint-Denijs-Westrem en 1855. Les météorites sont des petits fragments d'astéroïdes qui tombent sur Terre à grande vitesse. La plupart du temps elles sont très petites et détruites dans l'atmosphère sous la forme d'une étoile filante mais parfois des fragments peuvent arriver au sol. Les météorites ont un intérêt scientifique très important car elles permettent d'étudier la composition des astéroïdes et l'histoire du système solaire. Plusieurs équipes scientifiques belges s'intéressent à l'étude des météores et des météorites.

Une campagne de collecte d'informations et de recherche sur le terrain sera mise en place dans les prochains jours.

Plus d'informations sur cette chute de météorite : 

FRIPON Belgique, toutes les infos sur la chute du 13 décembre

Signalez votre observation

Comment reconnaître une météorite ?

Informations techniques sur le bolide du 13 décembre (images)

Informations techniques sur le bolide du 13 décembre (vidéo)

Les météorites belges

Le projet FRIPON

 

Contact:

ULiège (Liège) : ejehin@uliege.be (0470 85 01 72)

IASB (Uccle) : herve.lamy@aeronomie.be (0474 90 65 55)

VUB (Gand) : Steven.Goderis@vub.be (0473 98 29 17)

IMCCE (Paris) : Francois.Colas@obspm.fr (+33 682 960 429)

Partagez cette news