Conférence

Conférence de janvier | De la camera obscura … au télescope à miroir liquide de 4 m : le ILMT

Société astronomique de Liège


Infos

Dates
Le 27 janvier 2023
Lieu
Institut de physiologie
17, Place Delcour
4020 Liège
Voir la carte
Durée
2h30
Horaires
19h30
Prix
4€ (non-membres) | 2€ (étudiants) | 1€ (membres)

La Société Astronomique de Liège vous propose une conférence de Jean Surdej intitulée "De la camera obscura … au télescope à miroir liquide de 4 m : le ILMT"

A propos de la conférence - discours du conférencier

Une fois de plus, Mère Nature est aux avant-postes des inventions astrophysiques : la « camera obscura »…, inspirant aux physiciens le principe du fonctionnement d’un télescope. Nous rappellerons le fonctionnement d’une telle caméra et comment on peut, en modifiant légèrement celle-ci, concentrer les rayons lumineux d’une source éloignée en un point.

Nous montrerons aussi comment au moyen d’une ancienne platine de tourne-disque, d’un plateau à tarte, d’une loupe et avec un peu d’huile d’olive, vous pourrez fabriquer chez vous un télescope à miroir liquide d’au moins 25 cm de diamètre.

Des astronomes et ingénieurs liégeois, associés à des collègues canadiens et indiens, en ont fabriqué un beaucoup plus grand :

le télescope international à miroir liquide de 4 m …, en anglais « the 4 m International Liquid Mirror Telescope », d’où l’acronyme ILMT. Cet instrument novateur utilise un miroir rotatif de 4 mètres de diamètre, recouvert d’un mince film de mercure liquide, pour collecter et focaliser la lumière. Un télescope à miroir liquide tire parti du fait que la surface d’un liquide en rotation prend naturellement une forme parabolique, ce qui est idéal pour focaliser la lumière. La lumière réfléchie passe par un correcteur optique sophistiqué à lentilles multiples qui produit des images nettes sur un large champ de vision. Une caméra électronique grand format, située au foyer, enregistre les images.

L’ILMT a été installé sur le site d’ARIES (Aryabhatta Research Institute for Observational Sciences) dans la chaîne centrale de l’Himalaya en Inde, à 2 450 m d’altitude (Devasthal, Uttarakhand). La première lumière a été obtenue le 29 avril 2022 et le télescope est actuellement en phase de mise en service.

Nous décrirons et illustrerons lors de la présente conférence les différents composants du ILMT. Celui-ci est utilisé dans le mode TDI (« Time Delayed Integration », en français « Intégration avec Retard Temporel ») en vue d’effectuer un relevé profond et des observations photométriques et astrométriques à haut rapport signal sur bruit.

Ces observations concernent des objets du Système solaire, galactiques et extra-galactiques dans une étroite bande de ciel (22´) centrée autour de la déclinaison équatoriale de +29°20´. En principe, l’ILMT devrait détecter et surveiller régulièrement plus de 50 mirages gravitationnels. Il détectera également de nombreuses supernovæ, des phénomènes transitoires, des astéroïdes ainsi que des débris spatiaux.

Le télescope sera officiellement inauguré sur le site de Devasthal le 21 mars 2023, jour du début du printemps indien.

À propos du conférencier

Jean Surdej a obtenu le diplôme de sciences physiques en 1975, un doctorat en Astrophysique en 1979 et l’habilitation académique en 1991. Tous ces diplômes ont été obtenus à l’université de Liège, Faculté des Sciences où il poursuivait une carrière dans le cadre du Fonds National Belge de la Recherche Scientifique (F.R.S.-FNRS). En 1995, il obtient le titre de directeur de recherche F.R.S.-FNRS et en 2002 s’oriente vers une carrière académique, obtenant le titre de professeur ordinaire à l’université de Liège en 2007 et actuellement professeur invité à l’université Adam Mickiewicz (Poznan, Pologne). Depuis octobre 2017, il est également impliqué dans des activités de recherche, d’enseignement et de formation à l’étranger (Qatar, Inde, Chili, Pologne, ...). Principalement intéressé par l’étude des effets de lentille gravitationnelle et l’interférométrie optique, il est également profondément fasciné par tous les phénomènes physiques.

 


  • Tout public

Contact
Société astronomique de Liège

Avenue de Cointe, 5 | B-4000 Liège

T +32 (0)4 71 55 77 56 | sal@societeastronomiquedeliege.be 

Facebook     Site Internet     Instagram

Partagez cet agenda