Roland Lehoucq (dir.), Dune. Exploration scientifique et culturelle d'une planète-univers


2560 1080 Dune-01  

Est-ce possible ? Notre Monde s’en rapproche-t-il ? Lors de la découverte d’un ouvrage de science-fiction,  la tension entre ces deux pôles nous frappe avec plus ou moins d’intensité. Quelle place pour la science, quelle place pour la fiction? Dune: exploration scientifique et culturelle d’une planète-univers nous plonge dans le roman éponyme de Frank Herbert. Sa richesse originelle permet, à dix spécialistes hétéroclites, d’aborder sous différents angles la célébrissime œuvre parue en 1965. Ce roman est le plus vendu dans sa catégorie. Dans la culture populaire, on lui doit la paternité de plusieurs jeux vidéo mais également des adaptations cinématographiques dont la prochaine est prévue pour 2021. 

Vous n’avez pas lu Dune et pensez que ce livre n’est pas fait pour vous ?  Détrompez-vous. Même si vous êtes totalement ingénu - comme moi - vous saurez suivre l’ensemble du livre grâce aux indications précises des auteurs et de Roland Lehoucq qui dirige parfaitement cet orchestre spécialisé dans la vulgarisation des sciences par la science-fiction. De plus, l’hétérogénéité fondatrice de ce livre vous garantit de trouver votre bonheur dans l’un ou l’autre chapitre. Pour les plus curieux, les différentes sections proposent une bibliographie afin de poursuivre les découvertes. 

De l’astrophysique, à la linguistique, en passant par la géopolitique, ce livre vous plongera dans des analogies inédites, surprenantes, mais surtout pertinentes. Quelques éléments du livre m’ont particulièrement marqué. Le voyage spatial reste un fantasme sur des distances qui paraissent démesurées pour l’homme avec des temps de voyage bien supérieurs à l’espérance de vie humaine. Pourtant, Roland Lehoucq spécule sur la faisabilité d’un tel voyage en profitant de la gigantesque taille de l’Impérium. Le spécialiste en vulgarisation fait fi des lois de la relativité et explique la possibilité, ni plus ni moins, de plier l’espace pour réduire les distances. 

Plus proche de nous, la planète Arrakis dont l’analyse permet pleinement de faire le lien avec notre planète. Une prise de conscience s’impose : Dune aborde davantage nos sociétés, leur développement et leur évolution plutôt qu’une course aux technologies, élément généralement réducteur auquel les non adeptes de science-fiction (dont j’ai pu faire partie) la cantonnent trop souvent. 

Dune : science-fiction, prédiction ou anticipation ?  L’histoire de Frank Herbert se déroule à plus de 20 000 ans de notre époque. Et, proportionnellement, l’infime temps de 55 ans qui sépare le roman de l’ouvrage coordonné par R. Lehoucq amène à la réflexion. A l’instar des plis dans l’espace-temps qui réduiraient le voyage spatial, nous créons un plis dans le temps. Nous semblons nous diriger plus rapidement vers ce futur dont le caractère fictif ne cesserait de transférer son énergie, le fabuleux devenant potentialité.

Quentin Bolland
Réjouisciences

Roland Lehoucq (dir.), Dune. Exploration scientifique et culturelle d'une planète-univers, 2020.

Partagez cette page