Conférence

Détection des exoplanètes (annulé)

Société astronomique de Liège


Infos

Dates
Le 28 mai 2021
Lieu
Université de Liège, Auditoire de l'ancien Institut de Physiologie (L1)
Place Delcour, 17
4020 Liège
Voir la carte
Durée
2h
Horaires
19h30
Prix
3€ (non-membres) | 1€ (étudiants) | 0,50€ (membres)

La Société astronomique de Liège vous propose une conférence de Luca Schifano qui vous présentera son premier objet de recherche en astrophysique : les exoplanètes. 

À propos de la conférence

Les exoplanètes. Ces mondes nous fascinent et nous intriguent. C’est en 2019 que Mayor et Queloz reçoivent le Prix Nobel de Physique pour avoir détecté la première planète orbitant autour d’une autre étoile que notre Soleil : une exoplanète. Cette découverte fut possible grâce à la mise au point d’une nouvelle technique de détection : la méthode des vitesses radiales. Mais aujourd’hui, c’est grâce à la méthode dite de transit planétaire que la plupart des exoplanètes sont détectées, via le télescope spatial de la NASA : Kepler. Alors qu’à ce jour, ces méthodes sont les plus productives, elles ne permettent cependant qu’une détection indirecte.

Pour une caractérisation plus approfondie des exoplanètes et de leur atmosphère – qui permettrait notamment de découvrir d’éventuelles traces de vie extraterrestre –, les techniques de détection directes sont dès lors nécessaires. Néanmoins, elles doivent faire face à de nombreux défis techniques, et c’est pourquoi aujourd’hui leur rendement n’est pas encore significatif. Mais avec l’avènement de nouvelles technologies, des méthodes comme la coronographie ou l’interférométrie promettent d’être à l’origine d’un prochain changement de paradigme.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère de l’astrophysique, et plus particulièrement de l’exoplanétologie. C’est dans ce contexte que Luca Schifano présentera l’histoire des exoplanètes et des techniques mises en œuvre pour les détecter. Que sait-on de ces mondes si particuliers ? À quoi ressemblent-ils ? Comment les a-t-on découverts et quelles autres découvertes nous attendent ?

À propos du conférencier

Luca Schifano commence sa troisième année de doctorat, conjointement à l’Institut Royal Météorologique et à la VUB (Brussels Photonics). Ses recherches actuelles portent sur le développement d’instrumentation spatiale pour l’étude du bilan radiatif de la Terre et du changement climatique. Il a d’abord fait ses études en astrophysique à l’ULiège (master en sciences spatiales), où il s’est spécialisé, lors de son mémoire et de son stage réalisé au Centre Spatial de Liège, dans la conception d’instrumentation optique spatiale pour la détection d’exoplanètes par interférométrie annulante.


  • Distanciation sociale et port du masque obligatoire
  • Tout public

Cette conférence était initialement prévue en novembre et a été annulée pour cause de Covid (voir le bulletin "Le Ciel" de novembre 2020, p. 525).
Espérons que cette fois il n’en sera rien.
Contact
Société astronomique de Liège

Avenue de Cointe, 5 | B-4000 Liège

T +32 (0)4 71 55 77 56 | sal@societeastronomiquedeliege.be 

Facebook     Site Internet     Instagram

Partagez cet agenda