Hypertype : chronique d'une maltraitance programmée


1000 400 Hypertype-02 

Le 4 octobre, c'est la Journée mondiale des animaux. A cette occasion, Réjouisciences vous propose un moment de réflexion sur un phénomène encore trop peu connu et pourtant important : les hypertypes.

Dossier mis en ligne le 2 octobre 2020

Hypertypes : qu'est-ce que c'est ?

Depuis toujours, l’homme cherche à « perfectionner » les animaux dont il s’entoure : pour que les vaches laitières donnent encore plus de lait (race Prim’Holstein) ou pour que les bovins (race Blanc Bleu Belge) et les porcs (race porc Piétrain) offrent encore plus de viande. Les manipulations auxquelles sont soumises les bêtes ne vont évidemment pas sans heurts : césarienne obligatoire pour les accouchements, pathologies cardiaques et respiratoires, fragilités osseuses, etc.

Les espèces dites de production ne sont pas les seules à subir ces prétendues améliorations. Les animaux de compagnie connaissent, eux aussi, les mêmes déboires. En l’occurrence, l’objectif principal est esthétique. Il s’agit d’accentuer certaines caractéristiques physiques qui plaisent particulièrement aux propriétaires de ces animaux (face plate davantage aplatie, plis de la peau accentués à l’extrême, nanisme provoqué…). On parle alors d’hypertype.

Les animaux appartenant à ces races hypertypées souffrent énormément, autant de problèmes physiques que de troubles comportementaux. Le phénomène est à ce point grave qu’en Wallonie un groupe de travail a été constitué pour examiner cette problématique et tenter d’enrayer ce qui constitue, somme toute, une entrave inadmissible au bien-être animal.

vid-img-1
Youtube

Hypertype : Chronique d'une maltraitance programmée

Johann Detilleux, professeure en Elevage sélectif des animaux domestiques (ULiège) et membre du groupe de travail Hypertype du CWBEA (Conseil Wallon du Bien-Etre Animal) revient sur le phénomène des hypertypes.

 

Pour aller plus loin

Réjouisciences vous propose plusieurs ressources pour comprendre le problème des hypertypes :

  • Une capsule vidéo réalisée par Réjouisciences dans laquelle Johann Detilleux (ULiège) définit et explique la problématique des hypertypes.
  • Le compte Facebook du Conseil génétique.
  • Un article de la Fondation Droit Animal attirant l’attention sur le problème des hypertypes : « Les vétérinaires face aux animaux domestiques hypertypés », La Fondation Droit Animal. Ethique & Sciences, en ligne.
  • L'avis de l'Ordre national des Vétérinaires (France).
  • L'avis de l’Académie vétérinaire de France sur la nécessité de renforcer la prévention et la lutte contre les « Hypertypes » canins.
  • La retranscription d'une allocution de François Thoreau : "Le calcul de la vache optimale" (aujourd'hui publiée en une version remaniée dans l'ouvrage collectif : Lagneaux, Séverine (Ed.), Humanimachine: (re)configurer les interactions?,  2019).

Contactez-nous

Échanger ! Partager ! Contribuer ! 

Envoyez-nous un e-mail pour intéragir avec nous !

Nous contacter !

Partagez cette page