Sciences en société • Mini-Exposition

L'art vétérinaire (mini-exposition)

Les collections de l'ULiège dévoilent une profession


Infos

Dates
Du 04 octobre au 04 décembre 2020
Lieu
ULiège - Campus du Centre-ville - Zone Outremeuse - Institut de zoologie (Bât. I1) - Grand amphithéâtre
Quai Van Beneden, 22
4020 Liège
Voir la carte
Horaires
Libre accès aux heures d'ouvertures du bâtiment

Les collections de l’Université exposent quelques-unes de leurs pièces de médecine vétérinaire, issues pour la plupart du fonds Cureghem.

Parfois déconcertantes, parfois franchement impressionnantes, elles témoignent toutes des liens étroits qu’entretiennent hommes et animaux.

Un attirail d’objets, dont la poétique ancienneté, comme mise à distance par le statut que confèrent les traces du passé, révèle l’appartenance indifférenciée de l’homme et de l’animal à un monde commun. Ce sont des fragments de corps et d’histoire, des outils, des traces : manières de faire, de dire, de penser, de croire, d’être ému, tentatives de prendre soin les uns des autres – autant d’emplâtres, pour eux et pour nous, du « pauvre homme de Béral ».

Les objets exposés ici donnent quelques indications sur des pratiques vétérinaires séculaires dont l’objectif est autant de prendre soin de bêtes coûteuses que d’assurer qu’elles demeurent, ou deviennent, les outils efficaces de l’action humaine. Le chien, le cheval et la vache, chacun à leur manière, interviennent dans des domaines majeurs : la guerre, le transport, la chasse ou la production agricole. Instruments de castration, matériel gynécologique, pansements et objets à vocation pédagogique sont les marques d’une médecine vétérinaire dont le dessein est avant tout de garantir la prospérité humaine avant de viser le bien-être de l’animal. Quoi qu’il en soit de cette instrumentalisation des animaux par les hommes, ces pièces témoignent surtout d’une pratique qui, jusqu’il y a peu, concernait indistinctement mondes humain et animal : dans les villages, le médecin des hommes et celui des animaux pouvait être une seule et même personne.

Au-delà de la perspective historique, à travers des pièces à la forte valeur pédagogique, cette (mini) exposition révèle comment se construit, au long cours, une profession aux enjeux multiples.

Cet événement a été conçu sur l’invitation du CEDOPAL (Centre de Documentation de Papyrologie Littéraire). L’exposition résulte de la collaboration entre la Faculté de Médecine vétérinaire, Réjouisciences, le Collectif patrimoine universitaire.

Partagez cet agenda