Science en société • Engagement citoyen

Mapathon interuniversitaire #3

Faciliter le travail humanitaire dans les régions en crise


Infos

Dates
Samedi 28 mars
Lieu
Institut de Physique (B5a - s4/18)
Quartier AGORA | Allée du 6 Août, 19
4000 Liège
Voir la carte
Durée
3h
Horaires
10h
S'inscrire

iconeAttention CET ÉVÉNEMENT EST ANNULÉ

Le Mapathon propose aux citoyens de collaborer à la production de cartes afin de faciliter le travail humanitaire dans les régions en crise. Organisé pendant la semaine du Printemps des Sciences, la cinquième édition du Mapathon national réunira huit universités en Belgique

La Croix-Rouge, Médecins sans Frontières et les ONG d’une manière générale se trouvent souvent en difficulté lorsqu'ils doivent accéder à des sites géographiques mal documentés et non cartographiés : sites de catastrophes naturelles, camps de réfugiés, aires d’atterrissage d’hélicoptères...

Le projet Missing Maps a été mis sur pied pour tenter de combler cette lacune dans un cadre ouvert et coopératif. L’objectif est de permettre à des bénévoles de numériser et de cartographier les zones, routes et voies d'accès sur base d’informations fournies par les populations se trouvant sur le terrain.

Les territoires à cartographier se trouvent un peu partout dans le monde et, moyennant le respect de quelques consignes, n'importe qui peut participer au projet en consacrant une ou deux heures de bénévolat depuis n’importe quel site disposant d’une connexion internet.
Pour plus d’efficacité, des séances dites « Mapathon » sont organisées dans plusieurs pays du monde. Cela consiste à regrouper des bénévoles dans des universités, un jour particulier, pour former, cartographier et échanger les données géographiques ainsi numérisées sur le plus vaste territoire possible, avec une motivation commune.

La Belgique a décidé de prendre une part active dans cette entreprise, et organise son propre Mapathon pour la quatrième année consécutive : toutes les universités belges se mobilisent ces mercredi, jeudi et samedi 25, 26 et 28 mars 2020 pour mettre à la disposition des bénévoles intéressés, un local, des formations, du matériel dédié et une connexion Internet efficace. Une initiation à la digitalisation des données est prévue avant chaque séance.

Voilà une belle occasion de se mettre au service d'une cause humanitaire des plus urgentes !

À l’Université de Liège, les séances sont organisées par l’Unité de Géomatique : 


Cette activité bénéficie du soutien financier du SPW|Recherche

Partagez cet agenda