Alcool et Adolescence, le mauvais cocktail


63-sophie laguesse-1-web1000x500 

La consommation d’alcool à l’adolescence peut avoir des conséquences sur la maturation du cerveau.

Sophie Laguesse, chercheuse au sein du GIGA-Neurosciences (ULiège), consacre ses recherches à l’addiction à l’alcool et plus précisément à l’étude des effets de l’alcool sur la maturation du cerveau adolescent.

L’hypothèse sur laquelle travaille Sophie Laguesse est que l’abus d’alcool à l’adolescence crée une faille dans le développement du cerveau, en perturbant la maturation du cortex préfrontal et en favorisant ainsi, à l’âge adulte, la bascule vers l’addiction à l’alcool.

 

 

A propos de la chercheuse !

Passionnée depuis toujours par les sciences et le cerveau en particulier, Sophie Laguesse a entrepris des études en sciences biomédicales à l’Université de Liège, suivies par un doctorat en neurobiologie du développement au GIGA-Neurosciences. Ses recherches portent alors sur le développement du cortex cérébral et se concluent par l’identification d’un nouveau mécanisme responsable de la microcéphalie.

Après son doctorat, souhaitant encore élargir ses connaissances en neurosciences, elle se dirige vers les neurosciences des systèmes et du comportement. C’est ainsi qu’elle a entrepris un post-doctorat à l’Université de Californie à San Francisco, afin d’étudier les mécanismes cérébraux de l’addiction à l’alcool. Ces trois années de recherche sont couronnées par la mise en évidence d’une nouvelle protéine qui agit au niveau du « centre du plaisir » et qui explique les comportements d’addiction à l’alcool.

De retour en Belgique en octobre 2017, elle rejoint son laboratoire de thèse pour initier un nouveau projet qui combine ces deux thématiques de recherche et elle étudie ainsi les effets de la consommation d’alcool sur la maturation du cerveau adolescent. En utilisant un modèle de souris, ses premiers résultats confirment au niveau neuronal la dangerosité d’une prise excessive d’alcool durant l’adolescence, entrainant l’émergence de comportements défectueux à l’âge adulte, dont une tendance plus prononcée encore à l’addiction à l’alcool. Ses travaux ont été récemment récompensés par l’obtention d’une bourse européenne « Marie-Sklodowska Curie Actions » pour une durée de deux ans. Elle souhaite désormais continuer ses recherches afin, d’une part, d’identifier de nouveaux mécanismes d’action et de nouvelles cibles de l’alcool, ce qui permettrait de développer par la suite de nouveaux médicaments pour lutter contre l’alcoolisme, et d’autre part, de participer à l’amélioration des stratégies de prévention contre l’abus d’alcool à l’adolescence.

 

Rapports et documents

  • Le service public fédéral "santé publique, sécurité de la chaine alimentaire et environnement" référence diverses études belges et internationales sur la problématique de la consommation d'alcool dont le plan d'action européen 2012–2020.
  • Statistiques et communiqué de presse de l'Agence Intermutualiste (AIM) sur la consommation d’alcool à un jeune âge en Belgique.
  • Flyer du service public fédéral "santé publique, sécurité de la chaine alimentaire et environnement"

Se former

Certificat d'Université en Approche clinique et prise en charge des consommateurs, Faculté de Psychologie, Logopédie et Sciences de l'Education de l'ULiège (certificat est organisé tous les deux ans. La prochaine édition est prévue en 2020-2021)

Contactez-nous

Échanger ! Partager ! Contribuer ! 

Envoyez-nous un e-mail pour intéragir avec nous !

Nous contacter !
 

A voir

Un doc'café "À votre Santé ? ... Quand les chercheurs étudient l’alcool et ses effets" s'est tenu en février 2020. La soirée était l'occasion d'évoquer des recherches sur les risques liés à la consommation d'alcool par les adolescents, sur les nouvelles pistes de traitement des addictions par la réalité virtuelle, et plus généralement, sur l'impact de la consommation d'alcool sur la santé. Les trois interventions (Emmanuel PINTO, médecin ; Jessica SIMON, psychologue ; Sophie LAGUESSE, chercheuse en neurosciences) ont été filmées et sont à (re)voir.

vISIONNER LES INTERVENTIONS DU dOc cAFE 

 

A Lire

Rencontrer

Création du « binôme – Dislocation cervicale » par la compagnie Les Sens des Mots

Trois acteurs de l’Université de Liège (LIEGE CREATIVE, La Maison des Sciences de l’Homme et Réjouisciences) se sont engagés, aux côtés du Théâtre de Liège, dans ce projet de création artistique.

La création « binôme - Dislocation cervicale » présente le double intérêt de valoriser l’excellence d’une chercheuse de l’ULiège et de susciter, par « le théâtre scientifique », une réflexion sur un enjeu sociétal.

Ces deux enjeux de circulation des savoirs et d’ancrage dans la Cité sont au cœur même de la troisième mission de l’Université au service de laquelle travaillent les trois acteurs de l’ULiège, porteurs du projet.

Découvrir la représentation théâtrale  

 

Clin d’œil 

Catalan : alcool, ruine et probabilités : vidéo et texte

Partagez cette page