Printemps des Sciences


Rencontrer des étudiant·e·s, des chercheur·e·s et des enseignant·e·s, et se faire une autre idée des sciences et des technologies...

ULiege 1000 400 printemps-des-sciences-2020-01 

Rendez-vous annuel de la culture scientifique et technologique, le Printemps des sciences fédère le différents  acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche mais aussi du monde associatif et culturel. Traditionnellement organisée à la veille du congé de printemps, cette semaine dédiée à la découverte et à l’expérimentation est coordonnée par le réseau Sciences.be et prend place sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Chaque année, Réjouisciences propose ainsi un programme riche et diversifié qui s’adresse tant au public scolaire (de la 3e maternelle à la 6e secondaire) qu’au grand public. Ce programme est construit et mené à bien avec les Hautes Écoles et un large réseau de partenaires culturels (musées, associations, etc.).

 

Découvrez l'édition 2020 du Printemps des Sciences !
vid-img-1
Youtube

Le Printemps des Sciences en vidéo

Une semaine d'activités scientifiques gratuites pour petits et grands dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles... Découvrez la vidéo réalisée à l'occasion du Printemps des Sciences 2019 !

 

LES PRÉCÉDENTES ÉDITIONS

Au fil des années, le Printemps des Sciences a abordé de nombreuses thématiques : l’eau (2001), l’énergie (2002), la communication (2003), la mesure (2004), la ville (2005), le cerveau (2006), l’extrême (2007), la Terre (2008), les évolutions et révolutions (2009), la vie (2010), matières et matériaux (2011), « L'Energie  » (2012), « L'Eau  »(2013), « À la recherche des origines  » (2014), « Lumière !  » (2015), « A table !  » (2016), « Connexions  » (2017), « Fiction ?  » (2018), « Élémentaire !  » (2019).

 

ENJEUX ET OBJECTIFS

Les objectifs du Printemps des Sciences sont multiples et s'inscrivent dans le long terme. À travers cette semaine de découvertes des sciences et des technologies, il s'agit de susciter ou confirmer des vocations scientifiques, d'aider les enseignant·e·s à améliorer et à enrichir l’enseignement des sciences, de donner aux élèves une perception plus réaliste de ce qu’est la science aujourd’hui, d'améliorer la perception générale des sciences et des technologies, de contribuer à réintégrer les sciences au cœur de la culture générale ou encore d'améliorer le niveau de culture scientifique des citoyen·ne·s...

 

ORIGINES

En 1999, la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de la Communauté française met sur pied un groupe de travail chargé de proposer des actions visant à sensibiliser et diffuser les sciences auprès des jeunes. Celui-ci pointe alors l’intérêt de coordonner, sur l’ensemble du territoire, différents événements existants afin d’étendre leur impact médiatique tout en préservant leurs spécificités locales. C’est ainsi que naît l’idée d’organiser, comme dans d’autres pays européens, une semaine des sciences rassemblant ces projets locaux sous une bannière commune, celle du Printemps des Sciences. Le projet est confié aux cinq Facultés des Sciences des Universités de la Communauté française de Belgique. Leurs cellules de diffusion des sciences se fédèrent au sein du réseau Scité et assurent tant l’organisation locale des activités du Printemps des Sciences que la coordination globale de communication vers les écoles, le grand public et les médias.

La première édition du Printemps des Sciences a lieu en mars 2001. Elle visait essentiellement les élèves de la fin du secondaire afin d’augmenter le nombre d’inscriptions dans les cursus scientifiques et a fondé son principe sur deux spécificités, qui ne changeront plus : la gratuité et la volonté de mettre en contact enseignant·e·s, chercheurs/euses et étudiant·e·s de nos Universités et de nos Hautes Écoles avec les jeunes et le grand public.

Au fil des éditions, le programme des activités scolaires du Printemps des Sciences s’élargit aux élèves des premiers degrés de l’enseignement fondamental et au grand public. Les thématiques scientifiques s’ouvrent largement aux sciences appliquées et aux réflexions éthiques.

 

Cette activité bénéficie du soutien financier de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Contact
Réjouisciences

Institut de Zoologie (Bât. I1)

quai Édouard Van Beneden, 22 • 4020 Liège

Rejouisciences@uliege.be • +32 (0)4 366 96 96

Partagez cette page